Cuiseur vapeur – Le guide 2019 pour choisir sans se tromper (tests et avis)

cuiseur vapeur : guide, avis et comparatif

Le cuiseur vapeur est une solution simple pour garder tous les nutriments des aliments que ce soit les vitamines ou les minéraux. Ainsi, environ 200 000 appareils de cuisson vapeur sont vendus par an. En constante progression, ce chiffre montre l’intérêt des gens pour un retour à la cuisine saine qui présente en effet de nombreux avantages. Des aliments qui conservent tous leurs bienfaits, qui cuisent sans matières grasses, mais aussi qui permettent de lutter contre les maladies cardio-vasculaires. C’est pourquoi le cuiseur vapeur a vraiment de quoi séduire. Vous allez voir ici comment bien cuire à la vapeur, comment bien choisir son appareil et également s’il est possible de tout cuire avec.

Les origines de la cuisson vapeur

La cuisson à la vapeur a une origine orientale. Elle est également utilisée depuis plusieurs millénaires par les Chinois pour la cuisson du riz. C’est pourquoi des vestiges ont été retrouvés sur des sites de la période Yunnan. Vous pouvez encore trouver un cuiseur vapeur en terre cuite portant ce nom (Yunnan pot) mais aussi en Afrique du Nord où la vapeur est utilisée pour la cuisson du couscous. Ainsi, les premiers appareils à vapeur sous pression sont apparus en 1954 France. La vapeur douce, quant à elle, se démocratise depuis 1985.

Cuisson vapeur : les différentes techniques existantes

Il existe différentes manières de cuire à la vapeur. C’est bon, c’est diète, mais ça peut paraître parfois compliqué, voire dangereux. Notamment la bonne vieille cocotte-minute qui n’est pas toujours rassurante. Pourtant, aujourd’hui, les rayons des magasins se remplissent d’outils comme le cuiseur vapeur. Ces nouveaux modes d’appareils vont être plus simples à mettre en place, plus rapide au niveau du temps pour cuire, mais surtout au niveau du temps de préparation.

pâtes bolognaises

Le panier vapeur :

les prix commencent à 15 euros environ. Ainsi, ce sont des modèles très économiques. Il existe aussi des modèles individuels que vous pouvez amener directement à table.  Premièrement, la grosse différence avec les autres types de produits, c’est qu’ici vous allez devoir gérer le temps de cuisson vous-même. Tout repose donc sur le savoir-faire comparer au cuiseur vapeur. En effet, il n’y a pas d’arrêt automatique de la cuisson. Cela demande donc davantage de surveillance pendant la conception du plat, surtout si vous avez plusieurs types d’aliments qui doivent cuire en même temps. Si vous voulez vous simplifier la vie et disposer d’une minuterie intégrée ou de programmation en fonction des aliments, sans perdre de temps à attendre, choisissez plutôt le cuiseur vapeur qui est plus simple à surveiller.

Il existe des paniers vapeur de différentes matières.

Le panier vapeur en inox, le panier vapeur Marguerite en silicone ou en acier, mais aussi le Yunnan pot, qui est un pot en terre cuite utilisé généralement pour la préparation des soupes. Celui-ci a une méthode de fonctionnement un peu différente, mais utilise lui aussi la vapeur pour cuire. C’est une autre approche du cuiseur vapeur.

Les modèles de panier vapeur

Panier vapeur en bambou
Panier vapeur en bambou
panier vapeur silicone
panier vapeur silicone
Tefal Ingenio L9259704
Tefal Ingenio L9259704
ProCook Elite Tri-Ply
ProCook Elite Tri-Ply
Cuit vapeur inox ProCook
Cuit vapeur inox ProCook

L'autocuiseur ou cocotte-minute

Avec une gamme de prix varié, comptez minimum une cinquantaine d’euros pour ce type d’appareils. Ce genre d’appareils utilise la haute pression pour cuire les aliments, mais les nouveaux modèles permettent une programmation, selon le type d’aliment. Le gros avantage de l’autocuiseur est le temps de cuisson. Compter dix minutes pour des pommes de terre par exemple. Ainsi, comptez le double avec un cuiseur vapeur.

Veillez à n'utiliser que des produits BIO dans un autocuiseur.

En effet, les aliments sont en contact direct avec l’eau qui récupère les impuretés contenues dans les aliments (pesticides et autres). La température joue aussi un rôle important dans la sauvegarde des nutriments. Par ailleurs, si vos produits sont bio, vous pourrez récupérer l’eau remplie de minéraux pour faire une soupe ou encore une sauce d’accompagnement pour votre plat. Il faut savoir que la totalité des vitamines sont détruites du fait de la température, cependant vous conservez les autres nutriments. C’est pourquoi un cuiseur vapeur vous apportera des aliments de meilleures qualités.

Les modèles d'autocuiseur ou cocotte

Seb P4605100 Autocuiseur CLIPSOMINUT DUO
Seb P4605100 Autocuiseur CLIPSOMINUT DUO
SEB P4221403 Autocuiseur Nutricook
SEB P4221403 Autocuiseur Nutricook
Autocuiseur SEB Clipso Plus P4371406
Autocuiseur SEB Clipso Plus P4371406

Le multicuiseur ou robot cuiseur

Ce sont des appareils polyvalents qui permettent pratiquement tous les types de cuisson. C’est pourquoi, il est possible de dorer, rissoler, cuire, saisir, utiliser la vapeur ou encore préparer des poulets et des yaourts. C’est aussi ce qui le diffère de l’autocuiseur qui ne permet pas autant de choses. Il est aussi possible de régler la température. L’avantage d’un multicuiseur est de pouvoir la régler, selon les aliments que vous cuisez. Inutile par exemple de cuire du poisson à 100 °C. Ainsi, une température de 54 °C avec un temps allongé vous apportera de meilleurs résultats. En effet, plus la température est basse, plus les nutriments sont conservés… Les prix sont toutefois un peu plus élevés par rapport à un cuiseur vapeur qui n’est spécialisé que dans un seul type de cuisson.

Les modèles de multicuiseur ou robot cuiseur

Moulinex CE704110 Multicuiseur Intelligent Cookeo
Moulinex CE704110 Multicuiseur Intelligent Cookeo
Moulinex Multicuiseur Intelligent Cookeo + Connect
Moulinex Multicuiseur Intelligent Cookeo + Connect
Philips HD316777
Philips HD316777

Le four combiné vapeur ou micro-ondes vapeur

Il existe aussi des fours classiques avec option vapeur. De ce fait, il est possible de combiner d’autres options de cuisson avec celle de la vapeur. Ainsi, la vapeur va permettre de conserver le jus de la viande, de conserver la fraîcheur, le plat ne va pas être sec à la sortie. Il est également possible de faire des quiches, des tartes, des fondants au chocolat avec une partie un peu plus dure sur le dessous et garder le fondant du chocolat, etc.

Plus polyvalent qu'un cuiseur vapeur

Comptez de 500 euros à 1 900 euros pour ces types d’appareils qui sont toutefois plus polyvalents. Il est également possible de trouver des fours micro-ondes avec une option vapeur. Mais aussi des plats adaptables au four micro-ondes si l’option n’est pas disponible sur votre appareil à l’origine. Ces plats ont l’avantage d’être peu coûteux, faciles à nettoyer, mais aussi peu encombrant dans vos placards.

Les modèles de four combiné vapeur ou micro-ondes vapeur

Panasonic NN-DS596MEPG
Panasonic NN-DS596MEPG
Siemens cd634gbw1
Siemens cd634gbw1

Le cuiseur vapeur électrique

On peut trouver un cuit-vapeur électrique à partir d’une trentaine d’euros. Les avantages sont qu’il est simple, pratique et permet, selon les modèles de cuire plusieurs aliments séparément en même temps. Comme le temps de cuisson peut être programmé. La vapeur basse pression n’excède pas les 100°C cela permet de garder tous les nutriments des aliments, c’est-à-dire les vitamines et les minéraux. Ainsi, le cuiseur vapeur est beaucoup moins agressif qu’un autocuiseur dont la température de cuisson est bien plus élevée. Mais encore si vous n’utilisez pas de produits BIO, les impuretés seront récoltées en partie par l’eau. Dans ce cas, n’utilisez pas l’eau pour d’autres choses. Dans le cas contraire, vous pourrez toujours faire une soupe ou encore une sauce d’accompagnement avec l’eau en fin de cuisson.

Les modèles de cuiseur vapeur électrique

Seb VS404300 Cuiseur Vapeur Vitacuisine Compact
Seb VS404300 Cuiseur Vapeur Vitacuisine Compact
Seb VC145100 Cuiseur Vapeur
Seb VC145100 Cuiseur Vapeur
Russell Hobbs 23560-56 Digital familial
Russell Hobbs 23560-56 Digital familial
Cuisinart STM1000E
Cuisinart STM1000E

Les avantages d'un cuiseur vapeur

  • Une utilisation très simple. Vous avez la maîtrise du temps, la préparation des aliments est rapide.
  • Pas besoin d’être un chef étoilé pour faire un repas succulent.
  • Ne pas devoir s’occuper de la cuisson. Vous n’avez rien à surveiller, vous programmez et c’est tout. Pas besoin de remuer, de retourner, etc.
  • Il est possible de cuire une grande variété d’aliments de façon homogène.
  • Cuire simultanément des aliments différents (légumes, viande, féculents…)
  • Conserve les vitamines et les minéraux des aliments grâce à la vapeur douce.
  • Récupération d’une bonne partie des pesticides dans l’eau si les produits ne sont pas BIO. Dans ce cas, jetez l’eau.
  • Recyclage de l’eau de cuisson possible si votre repas est préparé avec des produits BIO, sans pesticides. Faites une soupe ou une sauce avec l’eau du cuiseur vapeur.
  • Ne nécessite aucune matière grasse. C’est sain et diététique.
  • Retrouver la couleur naturelle des aliments qui rendent votre plat vraiment appétissant.
  • Évite la formation de substances toxiques pendant la cuisson.
  • Pas d’altération du goût. Vous retrouvez le goût naturel des aliments, sans altération due à la cuisson.

Le cuiseur vapeur une cuisine douce vraiment plus saine ?

Sans aucun doute. C’est une cuisine douce idéale pour les régimes, mais aussi pour la santé. On ajoute également aucune matière grasse. Ainsi, il ne va pas y avoir de transformation et de fabrication de substances toxiques de la graisse. C’est pourquoi, c’est un des gros avantages de ce type de cuisson. En effet, pendant la cuisson, la graisse va fondre, mais ne va pas brûler. Il n’y aura pas de formation d’acrylamide (c’est une substance chimique cancérigène, mais aussi génotoxique qui se forme au cours de la cuisson). Et enfin vous pourrez ajouter une matière grasse crue après et donc avoir tout le bénéfice nutritionnel d’une huile, du beurre ou de la crème fraîche si vous le souhaitez.

Le cuiseur vapeur, c'est bien, mais ça n'a pas de goût !

Il faut suivre quelques consignes pour ne pas avoir un repas sans saveur. Aussi, pour ajouter du goût à votre préparation vous avez deux options.

  1. À travers des herbes ou des épices
  2. un exhausteur de goût tel que le gras par exemple

Vous ajoutez les épices en début de cuisson ou les herbes en fin de cuisson afin de ne pas perdre tout le goût. Pour le gras, il ne faut pas le mettre au début afin de ne pas dégrader la matière grasse. Typiquement, cela va être des huiles que l’on ne peut pas cuire avec un cuiseur vapeur. Par exemple l’huile de sésame pour les repas asiatiques. Ainsi, quelques gouttes suffisent à relever le goût des légumes ou du poisson.

Pour de la viande, vous pouvez la précuire au cuiseur puis la passée brièvement à la poêle jusqu’à avoir la formation d’un léger croustillant (réaction de maillard). Certains appareils disposent également d’une option de diffusion de goût pour compenser cet aspect.

La préparation des aliments

Dans le panier vapeur ou le cuiseur vapeur, les aliments tels que le blanc de volaille doivent être découpés en fines lamelles pour avoir répartition homogène de la cuisson. Bref, C’est une étape cruciale pour avoir des repas succulents. Il est tout à fait possible d’ajouter du basilic, un sachet de thé ou des épices dans l’eau afin de donner plus de goût aux aliments.

cuisson vapeur

Le contrôle du temps

Un cuit-vapeur permet de déterminer le temps de cuisson grâce à une programmation minutée. Cependant, lorsque vous avez plusieurs types d’aliments avec des temps de cuisson différents, choisissez la programmation la plus longue. Aussi, cela n’aura aucune incidence sur les autres produits contenus dans les autres bols.

La cuisson avec un cuiseur vapeur

Que ce soit la cuisson dans des paniers vapeur mais également avec un cuit-vapeur, la cuisson s’effectue par étage et les ingrédients sont cuits séparément. Ainsi, dans la répartition des ingrédients, prévoyez de mettre les aliments qui nécessitent un temps de cuisson plus long au plus proche de l’eau. Cependant, évitez de cuire à la vapeur des aliments qui disposent déjà naturellement d’une grande quantité d’eau. Par exemple les tomates ou encore les concombres. Il est également possible de faire des desserts

Le contrôle de la température du cuiseur vapeur

Il n’y a pas de contrôle de température possible sur ces appareils. La cuisson est ce que l’ont appel une vapeur douce qui reste constante (environ 100°C) ainsi, seul le temps de cuisson peut faire la différence. Pour pouvoir contrôler la température, il faudra se diriger plutôt vers le multicuiseur qui disposent de fonctions plus évoluées.

Les critères de choix de votre cuiseur vapeur

Il y a plusieurs paramètres à prendre en compte lorsque vous choisissez votre cuiseur. Il vous faut le choisir, selon la taille de votre famille, la capacité, le nombre de bols. Mais aussi la rapidité de cuisson qui est souvent reprochée à ce type d’appareils. Ainsi, la puissance, amène de rapidité de cuisson. Il y a, selon les modèles de cuiseur vapeur des fonctionnalités supplémentaires qui vont permettre de cuire du riz, des flans ou encore des desserts au chocolat par exemple. Certains modèles vont vous permettre de programmer le départ et l’arrêt de la cuisson ainsi qu’un maintient au chaud en fin de cuisson. Selon les types d’options, les prix vont variés de 30 à 130 euros.

La fréquence d'utilisation

Si vous en avez jamais utilisé, il vaut peut-être mieux partir sur un modèle de base le temps que vous puissiez vous faire une idée concrète sur la cuisson vapeur. En revanche, si vous avez déjà l’habitude de ce genre de cuisine et que vous comptez utiliser votre cuiseur vapeur de manière quotidienne pour par exemple suivre un régime ou simplement manger sainement. Préférez un appareil de marque de meilleure qualité pour avoir plus d’options au niveau des programmations, mais aussi plus de confort d’utilisation générale de l’appareil. Cela vous permettra d’avoir un produit agréable d’utilisation et de meilleures garanties en cas de défaillance.

La capacité de votre cuiseur vapeur

Selon que vous voulez utiliser votre cuit-vapeur tous les jours ou à l’occasion de repas de famille, vous aurez le choix entre des appareils proposant des contenances de 4 à 12 litres. Ainsi, pour une famille de deux adultes et trois enfants, une capacité de 7 litres est raisonnable. Vous pouvez bien sûr cuisiner pour moins de cinq personnes dans un appareil de 7 litres, mais le choix de la capacité du cuiseur vapeur s’effectue aussi, selon la place que vous destinez à votre appareil. En effet, cela peut devenir vite encombrant. Voire rester constamment sur votre plan de travail. Dans ce cas, si votre cuisine est petite, cela peut n’être vraiment pas pratique. Si vous recevez beaucoup à la maison, préférez tout de même les appareils de grandes capacités beaucoup plus pratiques.

Le réservoir de votre cuiseur vapeur

Le compartiment à eau doit disposer d’une sécurité qui permet à l’appareil de s’arrêter au cas où le cuit-vapeur viendrait à manquer d’eau. De ce fait, il est utile de savoir s’il est possible d’ajouter de l’eau en cours de cuisson ou du moins surveiller le niveau pour ne pas avoir de problèmes en cours de cuisson.

Le nombre de bols de votre cuiseur vapeur

Les bols vont vous permettre de faire différents plats en fonction des étages. Ainsi, un aliment près de la source d’eau, aura une cuisson plus rapide. Vous ne pouvez cependant pas régler la température en fonction de l’étage. Ainsi, la température reste pratiquement la même à tous les étages.

La matière

Il existe trois sortes de matières pour un cuiseur.

  • Le plastique
  • Le verre
  • L’inox
fond de légumes pour la cuisson vapeur

Cuiseur vapeur en plastique

Il n’y a aucun risque dû au plastique étant donné que les appareils répondent à des normes strictes sur la santé publique. Assurez-vous tout de même que l’appareil porte la norme CE pour être sûre de sa conformité. Si vraiment vous avez un doute, vous pouvez mettre vos aliments dans un récipient en inox puis les mettre dans le bol en plastique, mais à ce moment-là autant investir dans un cuiseur vapeur avec des bols en inox ou en verre. Les appareils ont reçu de nombreux contrôles avant la mise sur le marché de ce fait, ils garantissent la fiabilité au fil des repas. Ils sont contrôlés pendant plusieurs années afin de tester qu’il n’y ait pas de produits nocifs qui pourraient se former pendant que la nourriture est en train de cuire. Aussi, vous n’avez aucune crainte à avoir à ce sujet.

Cuiseur vapeur en inox ou en verre

Le verre permet d’avoir une vision des aliments pendant la cuisson, de ce fait, c’est assez rassurant. Il n’y a également aucun risque pour la santé avec ce matériau. En ce qui concerne l’inox, il n’y a aucun risque non plus pour la santé à condition que ce soit bien de l’acier inoxydable et non de l’aluminium. Le prix peut varier légèrement par rapport au cuiseur vapeur en plastique, malgré tout le maintient de la chaleur est meilleure. Aussi, le nettoyage est simplifié du fait qu’il est possible de mettre les bols au lave-vaisselle.

Les programmes disponibles

Seul le temps va varier en fonction de ce que vous allez mettre dans votre cuiseur vapeur. C’est pourquoi vous n’allez pas jouer avec la température sur les étages. Vous avez, selon les modèles des modes pré-programmés pour sélectionner directement le temps en fonction de l’aliment. Comme le poisson, légumes, etc.

Les options

La fonction de maintien de la chaleur est un élément très pratique. Aussi, l’option diffuseur d’arômes ou encore le départ différé sont autant d’options utiles que vous pourriez avoir sur votre cuiseur vapeur. Cependant, le prix est influencé par le nombre d’options disponibles.

Les bonus et accessoires

Certains appareils sont vendus sans accessoire, d’autres en proposent quelques-uns. Comme par exemple des supports verrine. Vous pourriez également avoir un livre de recettes avec votre autocuiseur. Ce n’est cependant pas le paramètre le plus important pour sélectionner le meilleur appareil. Mais ça peut faire la différence lors de l’achat du cuiseur vapeur à prix et à fonctions égales. En effet, pourquoi se priver de quelques bonnes recettes et inspirations pour une cuisine douce avec des plats originaux.

La puissance du cuiseur

La puissance varie de 600 watts à 2000 watts. Aussi, elle détermine la rapidité du temps de cuisson. Ainsi, le prix des appareils varie souvent en fonction de la puissance. Une puissance élevée peut être intéressante si vous avez une famille nombreuse toutefois, il faut trouver le bon compromis entre le temps pour cuire et la consommation énergétique de votre cuiseur vapeur. Surtout si votre cuiseur dispose du départ différé qui vous permet de programmer la mise en route de l’appareil grâce à une programmation. Il suffit alors de préparer votre repas à l’avance pour compenser le temps nécessaire à la cuisson. C’est d’ailleurs l’utilité de cette fonction. Aussi, cela peut permettre des économies pour l’achat de l’appareil.

Le nettoyage du cuiseur vapeur

Les bols passent au lave-vaisselle sans problème. C’est pourquoi il n’y a pas de contrainte particulière pour le nettoyage. Pensez aussi à nettoyer l’appareil avant la première utilisation. Si vous utilisez un panier vapeur en bambou, il est préférable de faire un lavage manuel afin de ne pas détériorer le bois. Sinon au bout d’une dizaine de lavage vous constaterez une dégradation générale de votre cuiseur vapeur. Et enfin, il faut penser de temps en temps à nettoyer la résistance au vinaigre blanc.